Skip to main content

L'Épreuve du voyage, de la fracture à la diffraction: Les Immémoriaux, Victor Segalen, 1907

Poizat-Amar, Mathilde (2015) L'Épreuve du voyage, de la fracture à la diffraction: Les Immémoriaux, Victor Segalen, 1907. In: Duprat, Anne, ed. Le roman du voyage. Romanesques, hors-série . Classiques Garnier, Paris, France, pp. 199-207. ISBN 978-2-8124-6010-4. (The full text of this publication is not currently available from this repository. You may be able to access a copy if URLs are provided)

The full text of this publication is not currently available from this repository. You may be able to access a copy if URLs are provided. (Contact us about this Publication)
Official URL
https://www.classiques-garnier.com/editions/index....

Abstract

De retour de Polynésie française en 1905, Victor Segalen rapporte, avec quelques toiles signées de la main de Paul Gauguin, la matière première de son premier roman, Les Immémoriaux, qu’il publiera en 1907. Cette matière première est décousue : elle se compose de quelques notes, des balbutiements d’un essai sur l’exotisme, d’un journal de voyage, de deux articles et d’une maigre correspondance. Le caractère fragmentaire et polymorphe de ces notes reflète leur contenu. Au travers des écrits rédigés en voyage se dessine en effet l’amorce d’une réflexion sur le choc exotique et la découverte d’une fondamentale hétérogénéité du monde, d’un écart immuable entre l’ici et l’ailleurs, soi et l’autre, soi pour soi. Ce chapitre examine les trajectoires prises par l’auteur pour intégrer ces fractures découvertes en voyage dans la forme romanesque. Les Immémoriaux, récit de voyage d’un tahitien autour des îles polynésiennes en pleine période de colonisation, intègre ainsi les fractures du monde en adoptant une écriture qui épouse les trajectoires obliques du voyageur au contact d’un monde imperméable : se profile alors une poétique de la diffraction, remarquable au plan diégétique, narratif et discursif. Segalen se pose alors en précurseur d’une modernité littéraire en affirmant que le roman, loin d’être fragilisé par la remise en question de l’unité (du monde, du langage, de l’œuvre), se renouvelle au contact de la différence.

Item Type: Book section
Subjects: P Language and Literature > PB Modern European Languages (inc film, TV and radio studies)
Divisions: Faculties > Humanities > School of European Culture and Languages
Faculties > Humanities > School of European Culture and Languages > French
Depositing User: Mathilde Poizat-Amar
Date Deposited: 15 Feb 2017 16:48 UTC
Last Modified: 29 May 2019 18:41 UTC
Resource URI: https://kar.kent.ac.uk/id/eprint/60401 (The current URI for this page, for reference purposes)
  • Depositors only (login required):